Sur cette page, on rend hommage à l'entourage de Joe. A ceux qu'il a aimé, à ceux qui, après sa disparition, continuent à le faire vivre.



FAMILLE

MARYSE MASSIERA

"La Grande Madame Dassin" - tous les amis de Joe la nomment comme ça - est née à Nice. Elle a rencontré Joe Dassin en 1963 à Paris, et est devenue pas seulement la femme de sa vie, mais aussi sa "bonne étoile". Joe, qui avait beaucoup de talents, s'occupait de tout: il écrivait, il tournait aux films, il doublait des films, mais il n'avait pas d'idée de devenir chanteur. Maryse, bien que séduite par la voix de Joe, n'avait pas envie de devenir une amie de chanteur. Pourtant, quand Joe, après l'échec de ses premiers disques, s'est mis sérieusement à s'imposer comme chanteur, elle a consacré sa vie à sa carrière.

"Elle était omniprésente dans l'ombre mais c'était la reine de l'ombre, - raconte Monique Le Marcis. - Elle a été le lien, pour tout ce qui se passe bien."

Malgré leur séparation, Maryse est restée fidèle au souvenir de Joe Dassin. Avec Jacques Plait, elle a écrit, en 1987, le plus beau livre qui existe sur Joe: "Cher Joe Dassin". Ce portrait fascinant créé avec beaucoup de talent, d'amour et de respect, fait du livre le véritable Bible des fans de Joe.

Les apparitions de Maryse à la télé sont, malheureusement, très rares - comme avant, elle préfère rester plus loin des médias. Mais chaque interview, chaque apparition (comme celle dans "Stars 90" de Michel Drucker) est un régal - un bel exemple de sincérité, de respect et d'amour.


BEATRICE LAUNER-DASSIN

Violoniste virtuose qui a travaillé avec des grands de la musique classique dont Pablo Casals, Béatrice Launer-Dassin a transmise sa passion de la musique et son talent à ses 3 enfants. Douée, belle, dotée d'une grande intelligence et d'une force intérieure, elle était admirée pas seulement par ses proches, mais également par les amis de Joe dont Carlos, Jeane Manson, Jacques Plait. Cette femme à "une gueule fantastique et une vie extraordinaire" (selon Carlos) avait une longue correspondance avec Jean-Claude Robrecht, afin de prolonger le souvenir de son fils adoré.

"Les images que j'ai gardées de mon fils, ne sont pas celles de lui mort, mais vivant. J'ai par exemple quotidiennement sous les yeux, dans ma maison des Yvelines, deux photos de mon fils que m'a fait parvenir Jean-Claude. Chaque fois que je passe devant ces photos, je caresse la joue de mon fils comme s'il était près de moi. Les premières années de sa disparition, j'avais pris l'habitude de mettre chaque jour une rose fraîche près de ses photos." (Béatrice Launer-Dassin, propos recueillis par J.-C. Robrecht)


JULES DASSIN

Grand réalisateur hollywoodien au destin plutôt difficile - il a été victime du maccarthysme, un des figurants de la tristement célèbre "liste noire", - Jules Dassin a su revenir au cinéma après la catastrophe qui l'a fait quitter les Etats-Unis. En Europe, il a trouvé le "deuxième souffle", mais aussi sa muse, son interprète préférée et sa seconde épouse: Mélina Mercouri. Jules Dassin est le réalisateur de tous les plus beaux films de la divine Grecque: "Celui qui doit mourir", "Topkapi", "La promesse de l'aube" et surtout le légendaire "Jamais le dimanche".

Joe Dassin a participé aux plusieurs films de son père, mais a définitivement quitté le cinéma pour ne pas rester à jamais "fils à papa". Et il a réussi. Au début de sa carrière, on lui disait: "Ah, c'est vous le fils de Jules Dassin!" - mais quelques années plus tard, on s'adressait déjà à Jules: "Ah, vous êtes Jules Dassin, le papa de Joe!" Et Jules Dassin en était plutôt fier...

Avec Mélina Mercouri, il adorait voir Joe sur scène. Il admirait également ses talents de comédien.

Depuis la disparition de Mélina en mars 1994, Jules Dassin s'est définitivement installé en Grèce.


JONATHAN ET JULIEN DASSIN

Les deux fils de Joe Dassin et de sa deuxième épouse Christine Delvaux sont évidemment très influencés par la personnalité et le destin de leur magnifique papa, et sa vie continue en eux. Jonathan a choisi le métier du chanteur, on parle déjà de son premier disque qui est en préparation. Julien, lui, s'occupe de l'héritage et de l'oeuvre de Joe, il gère également les contacts avec la presse (Jonathan préfère de rester dans l'ombre).

En 2000, Jonathan et Julien ont sorti, avec Gilles Lhote et Fabien Lecoeuvre, un album souvenir en hommage à Joe. Ce grand et beau livre plein de superbes photos (dont plusieurs inédites) fût un vrai cadeau pour les nombreux fans de l'artiste. En 2005, tout le monde est en attente d'un livre dont Julien est l'auteur: "Je n'ai jamais pu l'appeller papa" est annoncé pour le septembre par plusieurs magazins en ligne.




COLLABORATEURS

JACQUES PLAIT

Le directeur artistique de Joe et un de ses meilleurs amis, Jacques Plait a créé "le" Joe Dassin que l'on aime tant. Il a commencé comme assistant de Maurice Tézé chez Pathé, puis a lancé la marque Capitol en France, a travaillé chez Phillips et, avec Claude Carrère, a découvert une jeune chanteuse Annie Chancel qui est devenue Sheila. Jacques Plait a connu Joe en 1965, par l'intermédiaire de Jacques Souplet, le directeur de CBS. Le début de cette collaboration n'était pas facile, mais ils se sont entendus très vite et très bien. Jamais la variété française n'a vu de plus belle amitié entre un artiste et son producteur - de plus c'étaient l'artiste et le producteur de génie.

Jacques Plait et Maryse, la première femme de Joe, étaient les seuls au monde qui avaient un peu d'influence sur lui, selon Claude Lemesle et Robert Toutan l'attaché de presse, - l'influence très bénéfique d'ailleurs. Ils croyaient énormément en Joe et, grâce à eux, cet homme angoissé et jamais sûr de lui retrouvait son équilibre.

Après la mort de Joe, Jacques Plait n'a plus travaillé avec les autres artistes - sauf Carlos, pour lequel il a écrit quelques beaux textes de chansons, dont "Mille coups de coeur", un bel hommage à Joe et à Joëlle, chanteuse du groupe "Il était une fois", décédée en 1982. En 1994, "Jacquot" (c'était Joe qui l'a baptisé comme ça) a disparu brutalement, après une intervention chirurgicale. "On ne sait pas vraiment de quoi il est mort, - dit Colette Plait, sa veuve. - Peut-être Joe lui manquait trop..."


CLAUDE LEMESLE

Avec Pierre Delanoë, le deuxième auteur fêtiche de Joe, Claude Lemesle fait partie des plus grands paroliers français. Sa formidable carrière a commencé grâce à Joe - ils se sont rencontrés en 1966 lorsque Lemesle n'avait que 21 ans. Son talent a tellement frappé Joe et Jacques Plait qu'ils ont invité le jeune parolier à travailler ensemble.

Claude Lemesle collaborait souvent avec Pierre Delanoë - ils écrivaient ensemble et supportaient ensemble les chicanes et de Joe qui les faisait réécrire chaque chanson mille fois. "L'été indien", "Ca va pas changer le monde", "Et si tu n'existais pas", "Le café des 3 colombes" - voilà juste une petite partie de tubes créés par ce tandem de légende. De temps en temps, Lemesle écrivait seul, et le résultat était toujours aussi parfait: "La fleur aux dents", "L'équipe à Jojo", "La demoiselle de déshonneur", "Le Jardin du Luxembourg"...

"Joe, tu es connu et méconnu, tu es aimé et sous-estimé. Ton professionnalisme vétilleux et ton manque absolu de confiance en toi t’ont conduit à travailler, retravailler tes chansons et leurs enregistrements sans relâche et ta carrière posthume, qui est le fruit de ta conscience d’artisan et de tes doutes d’artiste, ne dit pas tout de ta personnalité si forte, si riche et si complexe... Maintenant que tu habites ce Nirvana des chansons dont tu parlais si bien, tu dois le vérifier chaque jour de ton éternité. Et tu dois être heureux de voir que tu aides toujours les gens à vivre. Mais moi, il manque une main sur mon épaule..." (Claude Lemesle, février 2000)


PIERRE DELANOE

Né en 1918, Pierre Delanoë a écrit sa première chanson en 1948. Au début des années 50, il a fait la connaissance de Gilbert Bécaud, et cette rencontre fût le début du plus grand parolier de la chanson française. Plusieurs milliers de chansons, dont énormément de tubes, collaboration avec Bécaud (dont il était le parolier principal), Michel Sardou, Nicoletta, Gérard Lenorman, Michel Polnareff... et Joe Dassin.

Delanoë a fait son entrée dans l'équipe à Jojo fin 1968, et depuis, il n'a plus quitté Joe. Leur collaboration n'a pas été toujours facile, à cause du caractère trop exigeant et parfois emmerdant de Joe, mais, malgré tout, ils s'adoraient et se respectaient beaucoup. Delanoë, qui qualifiait Joe comme "un garçon de toutes les qualités: intelligent, beau, cultivé, doué, à une véritable présence scènique", admirait le nombre de talents de Joe, son sens du rythme, son amour de la chanson. Joe, lui, disait: "Je voue à Pierre Delanoë une amitié indéfectible. Cela tient certainement à sa personnalité. Connu et admiré dans le monde entier, champion des droits d'auteur, il se donne autant de mal pour un débutant que pour son vieux compère Gilbert Bécaud..."

© www.joedassinforever.com, 2005-2008